Le Holga Fisheye Macro !!!

Posté par samplelife le 4 juin 2009

Le Holga Fisheye Macro !!! dans argentique 3397867721_fe13b4cc39

 

Je m’ennuyais l’autre jour quand j’ai remarqué l’objectif fisheye de ma caméra vidéo, qui trainais près du Holga. J’ai voulu voir si je pourrais l’adapter dessus… et bien oui !

Ça m’a pris environ 10 secondes pour le mettre en place avec du gaffer, et comme je voulais voir les résultats immédiatement, j’ai inséré le dos Polaroid et j’ai shooté ça :

 

3398694608_e1c355391c dans fisheye

C’est une sorte de tradition que je perpétue. La première photo que je prends avec un nouvel appareil est toujours une vue de ma fenêtre, une sorte d’hommage à la première photo jamais prise, par Nicéphore Niepce.

Je suis plutôt content du résultat. On retrouve le vignettage énorme similaire à celui d’un fisheye plein-format. On remarque une légère fuite de lumière sur la droite, à vérifier. Le principal problème est que l’image est très floue, enfin ce n’est pas vraiment un problème en fait, je l’aime bien telle quelle  !

Et voici le tant attendu autoportrait :

 

3398717640_0f22305809 dans holga

Toujours très flou, mais c’est un Holga après tout ! D’autres exemples (film 664) :

3400885851_259e190ae0 dans lomography

3400885853_b4b15c8334 dans paris

 

Et en couleurs avec du Viva périmé depuis un an :
3407692732_a9cafce34f dans polaroid

3406898029_ecbb0a7142 dans toycamera

En intérieur, pose B et Viva toujours :

3409498922_fda6f19d1f

3409506534_f4e7c5d8a0

3409506696_0e92616de9

3410134600_12a1ce9331

J’ai fini par me rendre compte que la zone de netteté se situait entre 1 et 5 centimètres devant l’objectif. Cela me donne donc un fisheye macro avec un angle de champ de 180° ! Pas très commun j’imagine, et pas évident à bien exploiter, mais je vais continuer à expérimenter.

 

Publié dans argentique, fisheye, holga, lomography, paris, polaroid, toycamera | 2 Commentaires »

C41 dans l’E6 : L’autre traitement croisé.

Posté par samplelife le 23 mai 2009

C41 dans l'E6 : L'autre traitement croisé. dans argentique 3253145215_a9f85b3085

Le traitement croisé E6 dans le C41 est aujourd’hui ultra-populaire. Mais qu’en est-il du procédé inverse ?

Plutôt rare à vrai dire, certaines personnes vous affirmeront même que ce n’est pas possible !

En réalité, le traitement croisé fonctionne dans tous les sens, même avec une chimie noir et blanc…

Les rares exemples du TC C41>E6 que je trouvais sur Internet faisaient état de couleurs fades et délavées avec un manque de contraste, en fait exactement l’inverse du TC E6>C41.

J’ai donc décidé de le tester moi-même avec une Agfa Optima 400 iso périmé depuis 2004. J’ai demandé au labo de pousser la pellicule d’un diaph pour éviter la sous-exposition. Les couleurs obtenus étaient effectivement assez fades avec une dominante rosé dans les hautes lumières.

LC-A+ 0906 001

Moyennement convaincu, le rendu est finalement assez discret.

J’ai ensuite retenté l’expérience avec une Portra 400 NC, et là je dois dire que j’ai été agréablement surpris. Le traitement m’a donné de superbes bleus et une augmentation du contraste. Je retenterais sans doute l’expérience bientôt (à suivre…)

Notre-Dame de Dijon

Elysée Montmartre Quai de Grenelle

3388844023_c4da5bdc59 dans lc-a

Hold Your Breath

Publié dans argentique, lc-a, lomography, paris, toycamera, vivitar ultra wide and slim | 5 Commentaires »

Salon de la Photo Paris 2008

Posté par samplelife le 10 mars 2009

En novembre dernier se tenait le salon de la photo Porte de Versailles. Je suis allé y faire un tour, vu que c’est juste en face de chez moi, pourquoi se priver ? Mais j’aurais eu l’air de quoi avec mes appareils en plastique, alors que le plus grand chic c’est d’arborer un bon gros boitier style D3 ? Donc j’ai pris mon caméscope, après tout la vidéo c’est l’avenir de la photo, suffit de voir les nouveaux reflex qui sortent avec la fonction vidéo, et en HD s’il vous plait !

Il y avait plein de stands avec du matos en démonstration, et des mannequins. Les filles faisaient les belles, et les mecs exhibaient leurs pectoraux saillants. Comment ça c’est des clichés ? Bah ouais, c’est le salon de la photo quoi.

Ce qui était bien aussi c’était les conférences, avec des professionnels qui venaient témoigner. J’ai raté celle de Karl Lagerfeld, dommage ça m’aurait fait marrer de revoir mon ex-boss (comment je frime !). Mais j’ai vu celle de Vandystadt, super intéressante. J’ai bien aimé quand il a dit que c’était une bonne chose de décerner des récompenses aux photos, ça permettait de faire comprendre aux gens que c’était des bonnes photos, parce que sans ça, ils le savaient pas… C’est un peu comme Cannes :

- Tu l’as vu ce film ?

- Il a reçu la palme d’or…

- Ouais mais t’en penses quoi ? C’est bien ?

- Mais puisque je te dis qu’il a eu la palme d’or !

Ah ouais, la palme d’or, le truc remis par des mecs qui passent dix jours à se déchirer au champagne (pour pas un rond !) et qui dorment pendant les projections…

 

Que de digressions les amis… Voici donc la vidéo, pas de blabla, c’est 1 minute d’ambiance, monté n’importe comment, bah ouais, je suis pas au boulot non plus !

 

http://www.dailymotion.com/video/k7jgtynpQyHc3sYMce

 

Publié dans canon, numérique, paris | Pas de Commentaire »

Des nouvelles du LC-A+

Posté par samplelife le 27 janvier 2009

Je me suis bien amusé avec le LC-A+ ces temps-ci, j’apprécie de plus en plus ce petit appareil. Son principal défaut est sa mise au point de type « zone focus » qui ne lui permet pas d’être réellement « point and shoot », ceci dit je commence à m’habituer à évaluer les distances rapidement, mais ça m’oblige à réfléchir avant de shooter…

Une des fonctions que j’ai apprécié est la multi-exposition, mais j’y reviendrais plus tard…

J’ai voulu tenter le traitement croisé avec une Velvia 50 périmée depuis deux ans, acheté en lot pour une bouchée de pain à un Ebayer qui faisait de la place dans son frigo. J’ai l’habitude de l’Agfa Precisa et de la Kodak Elitechrome donc je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre cette fois-ci. J’ai été agréablement surpris par la dominante verte due au procédé. A noter que j’ai exposé cette pellicule à 100 iso, voici les résultats :

 

 

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Quelques flous de bougé du au manque de lumière, mais la cellule est tout de même bien efficace, et on est dans le pur style « lomo ». Le vignettage est d’ailleurs tellement marqué que plutôt que de parler de bords sombres je dirais plutôt que c’est le centre qui est plus lumineux !  emoticone

Histoire de tester un rendu plus classique, j’ai utilisé une pellicule noir et blanc Rollei Retro 100 pour immortaliser la chute de neige que nous avons eu début janvier :

 

 

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket 

Je suis plutôt surpris par cette dernière série, le piqué est plus que correct et on conserve un vignettage important qui demeure la signature de l’appareil. La preuve qu’il est à l’aise pour tout type de photos.

Publié dans argentique, lc-a, lomography, paris, toycamera | 1 Commentaire »

J’ai craqué pour le LC-A+ (Troisième partie)

Posté par samplelife le 5 décembre 2008

Voilà les résultats de ma première sortie photo avec cet appareil mythique. Etant donné le temps en ce moment, j’ai opté pour une pellicule Fuji Press 800 iso (C-41) que j’ai exposé à la sensibilité nominale, sous-exposant ou sur-exposant d’un diaph sur certaines vues.

J’en reviens agréablement surpris, le LC-A grâce à sa taille tient facilement dans la poche de mon imperméable et du coup je le sors facilement pour saisir des situations sur le vif, à hauteur de hanche. En revanche le système de « zone focus » ne facilite pas la spontanéité, et j’ai encore du mal à évaluer la distance minimale de 80 cm, du coup j’ai eu quelques photos floues suite à de mauvaises estimations.

J’ai trouvé le viseur petit mais suffisamment clair et lumineux, on a vu pire… L’appareil est très réactif, même le bruit du déclencheur est agréable. La cellule s’en sort très bien même dans les situations de fort contraste comme sur la photo du pigeon devant les grilles ci-dessous, et d’une manière générale les résultats en basse lumière sont étonnants, comme sur le portrait de Gérard dans le restaurant coréen, près de la fenêtre. Je me suis aussi un peu amusé avec les double expositions, mais je testerais cette fonction plus en profondeur avec des prochains films.

Quant au rendu des images, effectivement le vignettage est assez marqué surtout à pleine ouverture, mais il disparait complètement sur les vues d’ensemble calés sur l’infini (pas encore uploadé, à suivre). En ce qui concerne le niveau de contraste et de saturation, je n’ai rien remarqué de particulier, en tout cas rien de flagrant par rapport à ce que j’obtiens avec d’autres compacts du même type (Yashica T5 et Canon AF35M).

Pas mal de pigeons on dirait, mais pas de chiens, de panneaux de signalisations ni d’étudiants bourrés, c’est déjà ça… Enfin on verra la prochaine fois, j’aurais peut-être quelques chiens… emoticone
Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

Photobucket

Publié dans argentique, lc-a, lomography, paris, toycamera | 2 Commentaires »

12
 

unecerisesurlegateau |
Bienvenue |
De La Orden Pascale Photogr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | J&C creator
| Photographe du 92
| Blog de STAR