Le Holga Fisheye Macro !!!

Posté par samplelife le 4 juin 2009

Le Holga Fisheye Macro !!! dans argentique 3397867721_fe13b4cc39

 

Je m’ennuyais l’autre jour quand j’ai remarqué l’objectif fisheye de ma caméra vidéo, qui trainais près du Holga. J’ai voulu voir si je pourrais l’adapter dessus… et bien oui !

Ça m’a pris environ 10 secondes pour le mettre en place avec du gaffer, et comme je voulais voir les résultats immédiatement, j’ai inséré le dos Polaroid et j’ai shooté ça :

 

3398694608_e1c355391c dans fisheye

C’est une sorte de tradition que je perpétue. La première photo que je prends avec un nouvel appareil est toujours une vue de ma fenêtre, une sorte d’hommage à la première photo jamais prise, par Nicéphore Niepce.

Je suis plutôt content du résultat. On retrouve le vignettage énorme similaire à celui d’un fisheye plein-format. On remarque une légère fuite de lumière sur la droite, à vérifier. Le principal problème est que l’image est très floue, enfin ce n’est pas vraiment un problème en fait, je l’aime bien telle quelle  !

Et voici le tant attendu autoportrait :

 

3398717640_0f22305809 dans holga

Toujours très flou, mais c’est un Holga après tout ! D’autres exemples (film 664) :

3400885851_259e190ae0 dans lomography

3400885853_b4b15c8334 dans paris

 

Et en couleurs avec du Viva périmé depuis un an :
3407692732_a9cafce34f dans polaroid

3406898029_ecbb0a7142 dans toycamera

En intérieur, pose B et Viva toujours :

3409498922_fda6f19d1f

3409506534_f4e7c5d8a0

3409506696_0e92616de9

3410134600_12a1ce9331

J’ai fini par me rendre compte que la zone de netteté se situait entre 1 et 5 centimètres devant l’objectif. Cela me donne donc un fisheye macro avec un angle de champ de 180° ! Pas très commun j’imagine, et pas évident à bien exploiter, mais je vais continuer à expérimenter.

 

Publié dans argentique, fisheye, holga, lomography, paris, polaroid, toycamera | 2 Commentaires »

RTFM #3 : Holga 120

Posté par samplelife le 13 février 2009

Voilà enfin le manuel qui répond aux fameuses questions que tout le monde se pose : Mais comment on met une pellicule dans un holga ????? Et comment on la retire ensuite…

Vous y apprendrez même comment faire des photos, mais pas comment faire des BONNES photos, faut pas déconner non plus…

Ça me fait penser à une anecdote : Hier j’étais chez Négatif+, et au comptoir il y avait une jeune fille qui venait chercher ses tirages, et elle avait un beau Holga multicolore, celui-là. Elle ne comprenait pas pourquoi ces photos n’étaient pas comme celles sur l’emballage de l’appareil (sous-entendu avec des couleurs saturés de dingue !). Le vendeur lui a expliqué le traitement croisé, et lui a vendu par la même occasion des diapos. La pauvre, elle croyait que son Holga était défectueux parce qu’il prenait des photos normales !

Bon, de quoi on parlait déjà ? Ah ouais le mode d’emploi, il est là, mais c’est en anglais, traduit du mandarin par un albanais alcoolique, sortez le Harrap’s !

Holga 120 Instruction Manual

 

Publié dans argentique, holga, lomography, toycamera | Pas de Commentaire »

RTFM #1 : LC-A+

Posté par samplelife le 23 décembre 2008

Une nouvelle rubrique sur ce blog (encore ! Décidément, ça bouge par ici emoticone). Je me rends compte que beaucoup de gens arrivent sur ce blog en tapant les mots clés « charger » « pellicule » « diana », et il ne se passe pas une journée sur Flickr sans que quelqu’un demande « Mais comment on met une pellicule dans un appareil argentique ??? ». 

Bon, c’est pas particulièrement compliqué, mais je peux concevoir que pour quelqu’un qui vient du numérique, ce soit un peu dépaysant. C’est ainsi que j’ai décidé de publier les modes d’emploi des appareils que je possède, je suis sûr que ça évitera quelques migraines. Cette rubrique est très justement intitulé « RTFM », ce qui signifie « Read The Fucking Manual » (Mais lisez donc ce putain de mode d’emploi !!!), bah ouais…

 

  LC-A+ Mode d’emploi

Publié dans argentique, canon, diana, holga, lc-a, lomography, toycamera | Pas de Commentaire »

Le Redscale facile !

Posté par samplelife le 16 novembre 2008

L’autre jour j’ai parlé de la technique dite « Redscale », en évoquant la pellicule vendue par Lomography. Il existe une autre technique très simple pour faire du redscale facilement, sans chambre noire ni manchon. C’est un procédé assez connu, puisqu’il s’agit de mettre une pellicule 135 dans un appareil moyen format, la fenêtre de prise de vue étant de dimensions 6×6 cm, et le négatif 135 de 24×36 mm, il est entièrement exposé à la lumière, y compris les bords avec les trous… Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ? Bon, je vous explique tout :

 

Il vous faudra tout d’abord un boitier moyen format, ici j’ai choisi le Holga 120 :

 

Photobucket

Il vous faudra également une bobine réceptrice, une pellicule et du polystirène.

A noter que ce dernier ingrédient peut être remplacé par de la mousse, des pièces de monnaie, un mouchoir en papier, à vrai dire peu importe, tout ce qui peut servir à maintenir en place la pellicule.

Photobucket

Ensuite, placez la pellicule à gauche et insérez l’amorce dans la bobine réceptrice, comme indiqué sur la photo.

Photobucket

Puis, tournez la molette de quelques tours pour vérifier qu’elle s’enroule bien autour de la bobine :

Photobucket

L’étape suivante est primordiale : Pour éviter que la lumière ne rentre par la fenêtre du dos et n’expose la pellicule (qui contrairement à du 120 n’a pas de papier pour la protéger) il faut la masquer. Des morceaux de carton feront l’affaire, mais il est important de couvrir les deux côtés du dos :

Photobucket Photobucket

Cela vous évitera ce genre de déboires :

Photobucket Photobucket

On referme le dos et voilà, le tour est joué ! Maintenant, pour savoir combien de tours donner pour passer d’une vue à l’autre, je vous renvoie vers ces chartes très bien faites pour le Holga et le Diana. Et enfin quelques exemples :

Photobucket Photobucket  Photobucket

Maintenant, pour obtenir l’effet « redscale », rien de plus simple, il suffit de mettre la pellicule dans l’autre sens :

Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

Pour finir, deux choses importantes :

- Avec le redscale, on perd deux IL, donc une pellicule 400 iso s’expose comme une 100 iso.

- Pour retirer la pellicule de l’appareil, assurez vous d’être dans le noir total, où d’utiliser un « changing bag », et rembobiner le film manuellement dans sa boite.

 

Voilà c’est tout !

Publié dans argentique, diana, holga, lomography, paris, toycamera | Pas de Commentaire »

Zombie Walk Paris, 26 octobre 2008

Posté par samplelife le 26 octobre 2008

Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket PhotobucketPhotobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

Publié dans argentique, canon, holga, numérique, paris | Pas de Commentaire »

12
 

unecerisesurlegateau |
Bienvenue |
De La Orden Pascale Photogr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | J&C creator
| Photographe du 92
| Blog de STAR