Le Holga Fisheye Macro !!!

Posté par samplelife le 4 juin 2009

Le Holga Fisheye Macro !!! dans argentique 3397867721_fe13b4cc39

 

Je m’ennuyais l’autre jour quand j’ai remarqué l’objectif fisheye de ma caméra vidéo, qui trainais près du Holga. J’ai voulu voir si je pourrais l’adapter dessus… et bien oui !

Ça m’a pris environ 10 secondes pour le mettre en place avec du gaffer, et comme je voulais voir les résultats immédiatement, j’ai inséré le dos Polaroid et j’ai shooté ça :

 

3398694608_e1c355391c dans fisheye

C’est une sorte de tradition que je perpétue. La première photo que je prends avec un nouvel appareil est toujours une vue de ma fenêtre, une sorte d’hommage à la première photo jamais prise, par Nicéphore Niepce.

Je suis plutôt content du résultat. On retrouve le vignettage énorme similaire à celui d’un fisheye plein-format. On remarque une légère fuite de lumière sur la droite, à vérifier. Le principal problème est que l’image est très floue, enfin ce n’est pas vraiment un problème en fait, je l’aime bien telle quelle  !

Et voici le tant attendu autoportrait :

 

3398717640_0f22305809 dans holga

Toujours très flou, mais c’est un Holga après tout ! D’autres exemples (film 664) :

3400885851_259e190ae0 dans lomography

3400885853_b4b15c8334 dans paris

 

Et en couleurs avec du Viva périmé depuis un an :
3407692732_a9cafce34f dans polaroid

3406898029_ecbb0a7142 dans toycamera

En intérieur, pose B et Viva toujours :

3409498922_fda6f19d1f

3409506534_f4e7c5d8a0

3409506696_0e92616de9

3410134600_12a1ce9331

J’ai fini par me rendre compte que la zone de netteté se situait entre 1 et 5 centimètres devant l’objectif. Cela me donne donc un fisheye macro avec un angle de champ de 180° ! Pas très commun j’imagine, et pas évident à bien exploiter, mais je vais continuer à expérimenter.

 

Publié dans argentique, fisheye, holga, lomography, paris, polaroid, toycamera | 2 Commentaires »

Redscale Negative

Posté par samplelife le 3 octobre 2008

Un nouveau film est disponible à partir de maintenant chez Lomography, et il est baptisé « Redscale Negative ». Rien de bien nouveau à vrai dire, puisque la technique bien que m’étant inconnue jusqu’alors, ne date pas d’hier. En effet il s’agit de retourner la pellicule, ainsi c’est le « mauvais » côté de l’émulsion qui est exposé, donnant à l’image des teintes rouges-oranges du plus bel effet. Vous trouverez plus d’infos sur Wikipedia, un groupe est aussi dédié à cette technique sur Flickr.

La grande nouveauté de ce film c’est que la pellicule est déjà « retournée », donc pas besoin de manipulations hasardeuses dans votre salle de bain, il n’y a plus qu’à l’enfourner dans votre appareil 35mm favori et laisser le charme agir…

Mon premier test est plutôt concluant. Shooté avec un Canon EOS 500 et des optiques 50mm f:1,8 et 15mm fisheye, les tirages de Négatif Plus m’ont donné des teintes plutôt jaunes-oranges, et parfois tirant vers le rose « pastel » donc assez doux, comme en témoigne les vues qui suivent.

Photobucket

Photobucket

A gauche, une Kodak Portra, et à droite la pellicule « Redscale », on remarque qu’elle est dans l’autre sens.

 

 

 

 

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Photobucket

Publié dans argentique, canon, fisheye, lomography, paris, toycamera | Pas de Commentaire »

 

unecerisesurlegateau |
Bienvenue |
De La Orden Pascale Photogr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | J&C creator
| Photographe du 92
| Blog de STAR